Le site de mon personne de KI

L’Inkranaute – Anciens articles

Lundi 7 mars 2011
La rédaction s’excuse

Malgré des élections aussi mouvementées que les précédentes, même si moins marquées par des tricheries flagrantes, la rédaction a gravement manquée à son devoir en ne couvrant que très peu l’évènement.
Nous demandons par conséquent à nos lecteurs de bien vouloir nous en excuser. Nous ferons pour cela pendant la semaine un récapitulatif de ce qu’il s’est passé ses derniers jours sans oublier de continuer de vous parlez de l’actualité qui ne cesse d’être mise à jours quotidiennement.

la rédaction

L’armé verte mauvaise perdante !

Quelques minutes avant l’annonce officielle des résultats, tout les citoyens on pu recevoir une annonce officielle de notre ex BM représentant mégalomane de l’armée VERTE, s’annonçant avec précipitation vainqueur.
Et pour cause, il s’avère qu’il avait prévu son coup, ce sont par dizaine que nous pouvons compter le nombre de prospectus que notre armée tant aimé s’était procuré. Malheureusement pour elle, c’était sans compter sur ses adversaires qui ont eu la même idée, cependant avec plus d’acharnement, puisqu’ils rachetèrent, en négociant honteusement, presque tout les stocks de prospectus de la petit Bibliothèque Lapinocrate située au 4 rue du Lapinaucrate. elle qui offrait déjà des prix défiant pourtant toute concurrence.

Des élection teinter de « gris » dirais une armée se proclamant libératrice dont le message n’as pas été très clairement perçu par les habitants.

Effectivement l’amalgame noyau/milieu fut un des traits caractéristiques de ces débats houleux qui rythmèrent ses élections municipal (rappelons-le). Mais tous cela mérite un article bien plus détaillé que nous vous concoctons.

C’est donc vexer d’avoir perdu que notre arroseur arrosé, tenant à sa tête pourtant interchangeable d’après corvielle, c’est mis en tête de fuir le milieu « et pour aller où ? » me direz-vous. Et bien pour se rapprocher du bord du précipice. Car non comptant d’avoir déjà des comptes à rendre, voici que notre clown aggrave son cas en enlevant le Procureur laissant définitivement tomber son mask pour menacer, dans un dernière acte désespéré digne de son personnage, de l’enfermer dans les cachots kralandais..

Triste fin pour un dictateur haut en couleur. qui, je pense, ne restera pas sans suite.
Nous attendrons donc avec impatience la suite, dont le nom pourrais bien être « l’armée contre attaque ».

toto

Exclusif !
La rubrique people de l’inkran@ute

après de nombreuses hésitations et un avis tranché sur la question (ndlr : la rédaction à toujours été opposer à cette forme d’informations) LINKRAN@UTE cède devant la qualité de l’article proposé par des rédacteurs qui en veulent et décidé de leur donner une chance, que dis-je, une rubrique !

C’est donc avec enthousiasme que nous espérons qu’il seront vous émouvoir autant qu’ils ont réussit à le faire avec nous grâce a leurs articles impressionnant et révélateur.
bonne chance à eux !

la rédaction

#9

Lundi 28 février 2011
Bain de sang au Remington !

Depuis quelques jours, le Remington, bar branché du centre ville de Noyau, était occupé par les militants opposés aux militaires.
Selon la loi martiale en vigueur, le Remington était réquisitionné pour servir de buvette aux officiers de l’armée, et son occupation par les forces insurgées était un défi lancé ouvertement à la face du gouvernement de la ville.
Malgré quelques échauffourées et autres provocations peu suivies d’effets (quelques entartrages de personnalités, et quelques sorts amusants lancés sur les officiers de l’armée encore présents), l’occupation du Remington se sera faite dans le calme et aucun dégât matériel n’est à déplorer.

L’Etat-Major de l’Armée Vert a fait savoir dans un communiqué qu’il n’entendait pas céder aux revendications des insurgés et a entamé des manœuvres de déblocage. Confiant la responsabilité de l’assaut à un criminel patenté, tout juste sorti de prison, choisit pour son « taux d’hormones » (l’expression, authentique, est du Général Turbo), il lui confie la responsabilité d’une milice de clones et l’escouade militaire monte au bar peu après minuit.

Mais ne disposant pas du cadre légal pour donner un assaut sanglant sans compromettre l’armée, l’unité anti-émeute se contente d’encercler le bâtiment et de bloquer les sorties. Les militants, très remontés contre le pouvoir militaire, semblent pris d’une vague de panique. Au bout de quelques vingt minutes d’indécision confuse, ils prennent les militaires à revers. S’ensuit une mêlée de plus d’une heure, à l’arme blanche (aucun coup de feu n’a été tiré).
Pour l’armée Vert, l’opération est un fiasco total : les soldats sont éparpillés aux quatre orients façon puzzle, et le sergent, gravement blessé, est aussitôt capturé et ligoté.

Il faudra l’intervention d’une unité d’élite, vers une heure trente du matin, pour rétablir le calme au Remington. Bilan de la nuit, neuf morts ; six chez les militaires et trois chez les insurgés, une arrestation, des dizaines de blessés graves. Les dégâts materiels, en revanche, sont mineurs.

On raconte que le sergent de la ville aurait été jeté dans le lac, encore tout habillé et le visage couvert de gnons.

« Ne politise-t-on pas trop l’affaire ? » se demande un badaud anonyme et ininteressant. « Au final, ce qui s’est passé, c’est jamais qu’une grosse baggarre entre sacs-à-vin dans un bistrot. »

Pour K. leader du mouvement de contestation, le gouvernement joue ses dernières cartes : « Ils sentent qu’ils ont perdu, alors ils font des conneries – c’est la stratégie du desespoir. »

Toujours est-il que le véritable déroulement de cette affaire aura lieu dans les urnes, et c’est dans un climat assez tendu que les élections vont débuter Lundi.

Liberté de la presse bafoué

Alors que notre Journaliste Spécialiste des investigations se chargeai d’une enquête très sérieuse sur une affaire très suivie. Nous recevions une alerte à la rédaction, nous spécifiant la détention illégitime d’un de nos journaliste.
Ce n’ai qu’après 48H de garde à vue proche de la détention que nous recevons les premières nouvelles.
48H passé dans des conditions déplorable, avec d’autres détenues du simplement saoul au détenue politique en surnombre dans une cellule grande comme une cage à lapin et à peine plus propre.
Malgré son épuisement extrême notre envoyer spécial à tenue à témoigner pour vous de son expérience dans l’envers du décor d’une répression VERTE heureusement sur le déclin.
C’est donc se vendredi que votre humble journaliste se prêtait à une investigation sur une nouvelle venue. « pourquoi ? »me diriez-vous. Et tous simplement car la rédaction, en vue des agissements de l’armée VERTE et de son attaque imminente annoncé du Remingtone, toute nouvelle tête devenais susceptible d’être impliqué dans cette affaire. Et comme vous le savez, L’INKRAN@UTE n’a pas pour habitude de négliger une piste.
Malheureusement nous devons reconnaitre que depuis que l’Armée VERTE est au pouvoir les systèmes de sécurités se sont vu updatés. Confiant notre journaliste sortait sans trop d’inquiété. En effet ce n’était pas la première fois et étant journaliste les autorité était au courant de ses agissement (qui leur été utile plus d’une fois d’ailleur).
Il s’est bien vite rendu compte que ce n’était que de la naïveté. Effectivement, les temps avait changer, une carte de presse n’a plus de valeur actuellement.

Voila se que promet la dictature en place.
Citoyenne, citoyen, en cette périodes électoral, n’oubliez pas que vote compte, même si nous connaissont les méthodes électoral en vogue.

Toto

Dissension au sein de l’Armée VERTE

Selon des sources sures souhaitant rester anonyme, l’armé de l’air de l’armée VERTE refuserait maintenant de suivre les ordres !

Le Remington déclaré il y a plus de 3 semaines comme zone réservée à l’armée VERTE reste occupé par une population dès plus révoltée. Ces derniers ont refusés de quitter les lieux malgré les injonctions formels du gestionnaire du camp d’entrainement. Les autorités ont alors listé les personnes et ont tenté de mettre la pression sur les familles des concernées. Certain aurait même vu leur compte en banque bloqué ou leur demande de construction refusée. C’était sans compter l’entraide des participants qui ont plus que doublé les tournées générales ou ouvert leurs chambres.
Les différentes émissaires envoyés au sein de la rebellions se sont fait régulièrement expulsé à la porte du Remington.
Mettant ainsi fin aux négociations, l’armé VERTE alors envisage de raser le Remington avec les révoltés. C’est l’intervention héroïque du gouverneur qui aurait alors permis de sauver le camp, (on peut commencer à dire de nouveau : la ville de Noyau?) en bloquant les avoirs du camps et en repositionnant les troupes provinciales.
Ne pouvant plus compter que sur ces propres troupes, l’armée VERT à encerclé le Remington sans réellement pouvoir maintenir un blocus. Comme bon nombre d’entre vous l’ont entendu, des clones du camp d’entrainement ont donnés l’assaut avec perte et fracas! Les troupes au sol se sont semble t-il pris une réelle déculottée et le reste à rejoint les cadavres de l’armé Rose dans la flotte.
Une scission publique entre 2 membres de l équipe municipale aurait causé cette véritable défaite.
Ne voulant pas en rester là, les décideurs de l’armée VERTE aurait décidé d’utiliser l’arme finale portée par l’aviation pour en finir une bonne fois pour toute.
Mais 7heures après le lancement officiel de l’ordre, le ciel du camp reste bien vide mais remplie d’espoir la population et les révoltés du Remington ! L’armée de l’air de l’armée VERTE serait maintenant sous les ordres des troupes provinciales et du gouverneur.

Serais ce la fin de l’armée VERT ? Jusqu’où pourront aller les esprits malades des clones de l armée VERTE ?

Anonyme

Potins : Les dernières frasques de l’armée Verte

Mesquineries électoral, restriction alimentaire, prohibition de l’alcool. Nous ne comptons plus le nombres d’atteinte au droit médien dont l’Armée VERTE ne se cache pas ou très peu.
Qui s’étonnerait d’ailleurs actuellement de savoir que c’est bien Lighter qui est responsable personnellement de l’attaque des moutons fou ?
Pourtant L’Armée garde toujours quelque surprises pour faire parlé d’elle.
Beaucoup on été surpris de voir que Lighter (ancien opposant au regime actuel) se laisser enrôlé par cette armée.
Mais s’en ai-t-il arrêté là ?
Certain vous dirons que oui et effectivement quand vois qu’il s’en est pris au bras armée de l’armée VERTE en la plongeant dans l’eau.
Mais en cherchant plus profondément, cette attitude ne serait elle pas juste une réponse personnelle à des provocations publique ?
Et bien, il semblerait que ce soit le cas.

« La Potence Verte est à la réception. », »J’ai cassé la potence à l’entrée…  »
C’est deux phrases semblant sortir d’un film de mafieux sont pourtant sortie de notre briquet bien connue et destiné au chef des mouto.. de l’armé VERTE.
Qui l’aurais crue?

Après une tel découverte, comment être confiant dans l’avenir? Qui croire? Comment savoir si l’avenir ne se répètera pas une fois encore et si finalement Kalt Su, le seul opposant au pouvoir, ne retournera pas sa veste ?

Sans dans toutes ses interrogations sans réponse que L’INKRAN@UTE vous laisse

Toto

Mercredi 23 février 2011
Lumiere sur le prince

http://imgoxy02.free.fr/file/112358.29366.pngComme vous le savez tous, cela fait un moment que le Prince[*r]Johnson se plein et provoque Lighter.
C’est s’en ai d’ailleurs arrivé au poing que même Lighter en perd son sang froid, ce qui malgré les apparences n’est pas si simple.
Ce dernier l’as même publiquement défier en combat singulier dans l’arène. La bouche ne tardera pas cracher le morceau, ‘de quoi ?’ me direz-vous. Nous ne savons malheureusement pas encore s’il possède autre chose qu’une grande gueule (sans vulgarité bien sur)http://i91.photobucket.com/albums/k305/Daaims/KI/PrinceJohnson2.jpg

Mais comment en somme nous arrivé là ?

Et bien il semblerait que le prince mécontent de la politique actuel n’est (volontairement ou non) pas intégré son côté écologique. Surement par habitude il préfère chercher des pépites d’or à la mine.
Cependant comme chacun le sait il n’y a que très peu souvent les caisse plein. Dessus de cette situation il s’en prend donc Lighter, n’hésitant pas l’humilier, l’insulter et le menacer sur place publique. Sa dernière trouvaille à été de passer une annonce pour destituer notre DDP de ses fonctions.

Une affaire allant jusqu’au détournement !

Car pour l’instant vous me direz que certes tous ceci est fâcheux, mais pas si grave.
Et bien détrompez vous. Car le Prince ne travaillant pas, n’as pas d’argent – bien que ceci paraisse paradoxale, notre prince ne semble avoir de noble que le titre – or, où trouver de l’argent pour financer un coup monté, ci se n’est dans les caisse de la ville ?
Et oui vous l’aurez compris, les nombreuse prise de fonction non-autorisées de notre diplomate, n’était pas si inoffensive que ça. C’est bien de l’argent détourné du contribuable qui servira a payer tous ça.

CQFD

Encore une victoire du Canard !

toto

Mardi 22 février 2011
L’armée contre-attaque

Moins d’une semaine après le décret d’application, l’armée verte s’apprêterait à donner l’assaut au Remington.

Des agents Verts seraient partis dans les provinces environnements pour ramener un stock impressionnant de gaz lacrymogène. Légèrement perturbe par l’absence de transport aérien, un premier camion n’aurait pas suffi pour ramener la marchandise. Un bombardier de l’armée verte aurait été dépêché sur place pour soutenir les troupes au sol.

Sur place des troupes d’assaut et anti-émeutes auraient prise position près du Remington.  » les grosses baraques « , tel que ces troupes d’assaut aimeraient s’appeler, n’auraient pas mangées de viande depuis trois jours ni matraqué personne depuis lundi et seraenit prêtes à en découdre avec la première grand-mère de passage juste pour le plaisir.

Les « révoltés du comptoir’ tiennent pour le moment pied et aurait réussis à plusieurs occasions à repousser les membres de l’armée.

Le gérant semble pour le moment du côté des révoltés, mais ne joue-t-il pas avec le feu ?

Une note secrète portant la mention « si nous ne l’avons pas, personne ne l’aura!  » aurait été interceptée entre les dirigeants de l’armée verte et leur porte parole « turbo »

l’expropriation du complexe agricole étant déjà planifiée pour cette semaine, le gérant risque gros.

L’armée verte pourrait bien décider de faire parler la poudre plutôt que de trouver un accord d’expropriation!

L’armée verte a refusée de faire tout commentaire sur ces suppositions et n’a pas souhaité donner d’explication sur les mouvements de troupes en ville ou l’absence du bombardier de son hangars.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s