Le site de mon personne de KI

Articles tagués “triangle d’or

Galerie

Destruction et remplacement de la prison de Corne d’Or par un HLM (!)

Retransmission de communications des grévistes de cette nuit anti-capitaliste :

Le fluide séminal issu de la destruction de l’appareil coercitif ne devait pas rester stérile pour la masse autrefois prolétaire et oppressée, désormaiscitoyenne et active dans la réalisation de sa destinée manifeste annoncée dans le Petit Livre Rouge du grand théoricien du socialisme-graffitique. Une fois l’esprit tiré du cachot à grands coups de bombes du Bonheur, pour que le voleur rende gorge il ne s’agissait plus que d’allumer la grande forge prolétaire et de battre le fer tant qu’il était chaud. A la place d’une prison devait s’élever un phalanstère des travailleurs libérés, une maison ouverte accueillant tous les fils du peuple Triangulaire régénéré.

Ce qui inévitablement devait aboutir à ça :

Une érection formidable aux contrastes de gris délicats, devant laquelle les meilleurs architectes du Secteur Restreint ne pouvaient que difficilement cacher leur envie.

___________________________________________________________________________________________________

Pus tôt dans la nuit :

*Flash syndical*

Indignés par la réponse des autorités patronales, les prolétaires s’unissent en un dernier assaut et c’est par grappes qu’ils s’en prennent à la prison. Avec leurs truelles, leur béton et leur papier peint à l’effigie du Premier Elu ils entament la reconversion de la prison, symbole de l’oppression, pour en faire un symbole d’union contre les sbires de l’argent apatride.

*Flash syndical*

Tandis que que les valets du grand capital tentent d’étouffer l’élan vital qui a marqué Corne d’Or, de « classer » des affaires et de jouer à la mascarade démocratique, un rassemblement silencieux de personnes masquées et vêtues de noir s’opère autour de la prison. Peut-être étaient-elles présentes à la manifestation, mais leur marche silencieuse semble indiquer que l’heure des rhéteurs est à son terme. Il est temps de faire intervenir la Révolution Permanente après la dialectique et le meilleur moyen de détruire le système reste de ne pas se contenter de la métaphore.

Quelques groupes de grévistes casseurs tentent de prendre possession de l’outil de production et le plus important d’entre eux se dirige vers la prison torches à la main.

Publicités

Galerie

Discours à l’attention des triangulaires

Salutations, habitants du Triangle d’Or.

Je me présente : En, exécutant autonome de l’Entreprise.
Je suis envoyé par nos hautes autorités et je viens participer à l’organisation fonctionnelle de la province. Certains ont déjà su comment se présenter à moi grâce à des « accessoires sucrées », c’est amusant… En esquisse un sourire qui ne lui sied guère.

Cette province semble bouillonnante, et c’est tout à votre honneur. Je me contenterais de rester, pour les premiers temps, en observateur, excepté, bien sûr, si certains se permettraient d’enfreindre la loi sans raisons justifiées.

Bien à vous.

« Le chaos est souvent source de vie alors que l’ordre génère des habitudes. »